Journée mondiale de
Lutte contre l'Homophobie


17 mai 2014
: Dansons contre l'homophobie !
télécharger le tract en pdf

Bonsoir à tous et bienvenue,
Tout d'abord, merci aux associations, syndicats et partis politiques qui sont là ce soir.
Merci à Monsieur Pueyo pour l'aide que la ville nous a apportée et pour sa présence aujourd'hui.
Merci aussi à Anaïs qui nous proposera tout à l'heure de délicieuses crêpes et galettes.
Enfin, un grand merci au groupe Vent d'Ouest venu nous soutenir et apporter de la gaité à cette soirée.
Le 17 mai de chaque année c'est la journée de lutte contre l'homophobie.
Dans de nombreux pays encore, être homosexuel est passible d'emprisonnement. En Mauritanie, au Soudan, au Nigéria, en Arabie Saoudite, en Iran et au Yémen, être homosexuel coûte la vie.
En France, l'homosexualité n'est plus un délit sepuis 1982 et depuis l'an dernier, les couples homosexuals peuvent se marier et fonder une famille dans la légalité. En France, tout semble donc évoluer pour le mieux, dans le respect de l'autre, le respect des droits de chacun. Et pourtant...
Pourtant, cela n'empêche pas l'homophobie d'exister.
Injures, dès l'école, moqueries, mépris, discrimination, violences physiques.
Lors des manifestations contre le Mariage pour Tous notament, avec une libération de la parole homophobe, il y a eu une très forte recrudescence d'actes homophobes.
Selon l'association nationale SOS Homophobie, en 2013, une agression physique a été enregistrée tous les deux jours. Insultes, harcèlement, violences sont encore le quotidien de trop de personnes homosexuelles et ce sont surtout les jeunes qui en font les frais. En effet, 30% des jeunes homos ont déjà tenté de se suicider.
C'est pour éviter ce mal-être chez les jeunes et lutter contre l'homophobie en milieu scolaire que depuis un an, notre association Orn'en Ciel intervient dans les collèges et lycées qui en  font la demande.
C'est aussi pour ces jeunes que ce soir, nous ferons une quête pour le Refuge, association qui recueille les jeunes mis à la rue par leur famille parce qu'ils sont homos.
Rien n'est jamais acquis. Ne pas avoir peur de celui qui est différent et le respecter ne va pas toujours de soi. Faire de notre société un lieu d'humanité est un combat de tous les jours, un combat de chacun.
Je terminerai par une citation de Dalaï-Lama : "La chaleur humaine permet l'ouverture. Vous découvrirez que tous les êtres humains sont comme vous, tout simplement".
Catherine Joseph, pour Orn'en Ciel



télécharger l'article de Ouest-France en pdf
télécharger l'article de Orne Hebdo en pdf